Qu’est ce qu’Anarthron?

Qu’est ce qu’Anarthron et comment fonctionne-t-il?

Anarthron (100mg/mL polysulfate de pentosane sodique) est un traitement de l’ostéoarthrose (OA aussi connu comme maladie dégénérative articulaire) liée aux troubles musculosquelettiques chez les chiens et les chevaux. Il  soulage la douleur en agissant au niveau de l’articulation sur la pathologie responsable de la douleur et la boiterie. Anarthron possède de nombreux sites d’actions dans les processus sous-jacents de la maladie arthritique, qui contribuent à maintenir la santé des articulations et préserver le cartilage articulaire.  Il est donc classé comme médicament modifiant la maladie arthrosique.

Anarthron n’est délivré que sous ordonnance, il est injectable et les polysaccharides polysulfatés sont d’origine végétale.

Anarthron aura d’amples bénéfices sur l’OA chronique due à la nature progressive de la maladie. Une intervention précoce avec Anarthron dans les lésions aiguës maximisera la restauration de la fonction normale des tissus conjonctifs.

Avec 20 % des chiens âgés de plus d’un an souffrant d’OA et 60 % de boiterie chez les chevaux liée à l’OA, Anarthron et les MMMA représentent une approche rationnelle au traitement médical de l’OA.

La posologie efficace et les indications d’Anarthron sont discutées dans l’onglet « Quelles sont les indications et la posologie d’Anarthron ? »

Comment Anarthron fonctionne-t-il ?

Anarthron est un traitement dont l’activité est de corriger le métabolisme sous-jacent de l’OA. En rééquilibrant les processus métaboliques, il préserve la santé des articulations et procure ultérieurement un soulagement des signes cliniques de l’OA. Les changements qu’occasionne Anarthron à la maladie sont évidents dans ses effets à long-terme. Les bénéfices sont ressentis bien au-delà de la période de traitement de 4 semaines avec des traitements répétés dans certains cas, à un an d’intervalle. Anarthron s’est montré être efficace sur 80 % des chiens traités (Francis et Read, 1993 ; Cullis-Hill et Ghosjh, 1994 ; Bouck et al, 1995 ; Read et al, 1996 ; Smith et al, 2001), discuté plus en détails dans l’onglet « Quelle est l’efficacité d’Anarthron ? »

Anarthron a démontré les modes d’action suivants :

  1. Stimule la production de cartilage – Stimule les chondrocytes pour synthétiser la matrice du cartilage,
  2. Améliore la quantité et la qualité du liquide synovial – Stimule la biosynthèse de l’acide hyaluronique par les synoviocytes, améliorant à la fois la quantité et le poids moléculaire,
  3. Stimule l’activité des cellules souches et la différenciation cellulaire du cartilage – Favorise la prolifération de cellules précurseurs du mésenchyme (CPM) ainsi que la différenciation cellulaire du cartilage. Cela est surtout pertinent avec la fréquence de CPM élevés dans le cartilage arthrosique,
  4. Augmente l’irrigation du sang et la nutrition de l’articulation et de l’os sous-chondral – Mobilise les dépôts de thrombus et de fibrine, de lipides et cholestérol dans les tissus synoviaux et les vaisseaux sanguins sous-chondraux afin de permettre l’augmentation du flux sanguin dans les parties clés de l’articulation synoviale,
  5. Puissantes propriétés anti-inflammatoires – Les activités anti-inflammatoires du PPS ont été constamment démontrées dans différents modèles d’inflammation grave,
  6. Freine les enzymes dégradant le cartilage – L’enzyme collagénase catabolique est inhibée par la stimulation de l’inhibiteur tissulaire de la métalloprotéase,
  7. Augmente la production de l’enzyme qui piège les radicaux libres – Stimule la lipase ainsi que les enzymes superoxyde dismutase qui piègent les radicaux libres,
  8. Stimule les facteurs de croissance importants qui favorisent la croissance du cartilage – Augmente la production du facteur trophique essentiel pour le cartilage, le facteur de croissance 1 analogue à l’insuline (IGF-1), qui stimule l’incorporation de sulfate et encourage la croissance du cartilage,
  9. Affinité pour le cartilage – La forte liaison du médicament aux protéines du cartilage entraîne le maintien des concentrations thérapeutiques jusqu’à 4 jours, (Données internes, Biopharm Australia Pty Ltd)
  10. Inhibe et module toute une gamme de substances nocives – telles que des médiateurs pro-inflammatoires, des amines bioactifs comme l’histamine, la sérotonine, des radicaux libres super oxydes, des enzymes comme l’élastase, la hyaluronidase, les cathepsines, l’enzyme de conversion du FNT-α (TACE) et des protéines du système du complément, qui sont impliqués dans la dégradation des composants de la matrice du cartilage

REFERENCES

Click to view references

(English) Alsalameh S, Amin R, Gemba T, and Lotz M (2004) Identification of mesenchymal progenitor cells in normal and osteoarthritic human articular cartilage. Arthritis Rheum. 2004 May;50(5):1522-32)

Bouck GR, Miller CW and Taves CL (1995). A comparison of surgical and medical treatment of fragmented coronoid process and osteochondritis dissecans of the canine elbow. V.C.O.T. 8: 177-183

Bowman L, et al. (1994) Calcium pentosan polysulphate (CaPPS) stimulates release of superoxide dismutase (SOD) from endothelium in vitro and in vivo. Int. Soc. Free Radical Res., 7th Biennial Meeting 1994

Brunaud M et al (1967) The clearing effect of xylane sulfate polyesters on plasma lipids. Progr Biochem Pharmacol 3:393-402

Caron J, Genovese L. in Diagnostics and Management of Lameness in the Horse 2003;746-763.

Clemmons DR, Busby WH, Garmong A, Schultz DR, Howell DS, Altman RD, Karr R (2002). Inhibition of insulin-like growth factor binding protein 5 proteolysis in articular cartilage and joint fluid results in enhanced concentrations of insulin-like growth factor 1 and is associated with improved osteoarthritis. Arthritis Rheum. 46(3): 694-703

Cullis-Hill D and Ghosh P (1994). Joint Convention of L’Ordre des. Medicins veterinaries du Quebec and the Canadian Veterinary Medical Association, Quebec City, Canada, July 6-9

Francis DJ, Hutadilok N, Kongtawelert P, Ghosh P (1993) Pentosan polysulphate and glycosaminoglycan polysulphate stimulate the synthesis of hyaluronan in vivo. Rheumatol Int 13:61-64

Francis DJ and Read RA (1993). Pentosan polysulphate as a treatment for osteoarthritis (degenerative joint disease) in dogs. Aust. Vet. Practit. 23(2):104-109

Ghosh P and Cheras PA (2001). Vascular mechanisms in osteoarthritis. Best Pract. Res. Clin. Rheumatol. 15(5): 693-710

Ghosh P. (1999) The pathobiology of osteoarthritis and the rationale for the use of pentosan polysulfate for its treatment. Seminars in Arthritis and Rheumatism 28(4):211 267.

Ghosh P, Wu J, Shimmon S, Zannettino A, Gronthos S, Itescu S (2010) Pentosan polysulfate promotes proliferation and chondrogenic differentiation of adult human bone marrow-derived mesenchymal precursor cells. Arthritis Research & Therapy, 12:R28

Hegemann N, Kohn B, Brunnberg L, Schmidt MF (2002) Biomarkers of joint tissue metabolism in canine osteoarthritic and arthritic joint disorders. Osteoarthritis Cart. 10, 714-721

Hutadilok N, Ghosh P, and Brooks PM (1988) Binding of haptoglobin, inter-a-trypsin inhibitor, and a, proteinase inhibitor to synovial fluid hyaluronate and the influence of these proteins on its degradation by oxygen derived free radicals. Curr. Ther. Res. 4: 845-860;

Klocking H-P and Markwardt F (1986). Release of plasminogen activator by pentosan polysulphate Thromb. Res. 41: 739-744

Little C and Ghosh P.(1996) In: McIlwraith CW and Trotter GW editors. Joint Disease in the Horse. WB Saunders Company, Philadelphia, 1996: 281-292.

Read RA, Cullis-Hill D and Jones MP (1996). Systemic use of pentosan polysulfate in the treatment of osteoarthritis. J.Small Anim Pract. 37: 108-114

Rogachefsky RA, Dean DD, Howell DS, Altman RD (1993) Treatment of canine osteoarthritis with insulin-like growth factor-1 (IGF-1) and sodium pentosan polysulfate. Osteoarthritis Cart 1:105-114

Smith JG, Hannon RL, Brunnberg L, Gebski V, Cullis-HiII D (2001) A Randomised double blind comparator clinical study of the efficacy of sodium pentosan Polysulfate injection and carprofen capsules in arthritic dogs, Journal of the Osteoarthritis Research Society International, 9(b):S21-S22

 
Back to top

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Restez a jour avec les dernieres nouveautes de Cartrophen Vet